Cyclades

June 17, 2012  •  3 Comments

LE DEPART & ATHENES

Ces 15 jours de vacances dans les îles grecques étaient superbes et pourtant  le démarrage aura été compliqué… Arrivés au guichet d’Agean Airlines, on nous annonce que notre réservation a été annulée par notre agence… Après une négociation un peu longue mais constructive, on obtient un billet pour Athènes mais la correspondance pour Santorin ne sera que pour le lendemain. L’agence nous payera la nuit d’hôtel à Athènes ainsi que le resto du soir.

Quitte à passer une soirée à Athènes, même si ce n’était pas du tout prévu au départ, autant en profiter pour se balader autour de l’Acropole et y faire quelques photos. Ce ne seront pas les plus belles du voyage mais la lumière du soir était belle et chaleureuse.

 

SANTORIN

D’origine volcanique, la géologie de l’île est magnifique avec ses longues falaises à pic et ses couches où le noir, le gris et le rouge viennent se superposer en une sorte de mille feuilles de roches. De nombreux villages, où le blanc prédomine, semblent venir s’y accrocher. Il est agréable d’y flâner, de se perdre dans les dédales de petites rues ou de boire un « cappucino fredo » en face de la mer. Dommage que certaines ruelles soient envahies par des échoppes pour touristes (bijoux, habits, et souvenirs en tous genres). C’est d’ailleurs à force de voir, à chaque coin de rue, des cartes postales et des calendriers avec des maisons ou des petites églises blanches au toit et volets bleus que j’ai décidé que mes photos des îles grecques seraient… en noir et blanc ! J’espère ainsi éviter l’écueil des photos « souvenirs » vues et revues et vous offrir une vision, pas nécessairement meilleures, mais tout du moins différente des Cyclades.

 

DIAPORAMA 1

Si voyager dans les Cyclades au mois d’avril permet d’éviter la haute saison et son afflux massif de touristes, cela comprend par contre quelques risques au niveau de la météo. A une journée magnifique, avec plein soleil, près de 25°, et un petit vent rafraîchissant, peut succéder… une véritable tempête.

 

JOUR DE TEMPETE

Bloqué à Fira (île de Santorin) du fait d’un vent de 9 nœuds (sur une échelle de 1 à 10… Tous les départs de bateaux annulés), je tente une courte balade pour faire quelques photos. Il est difficile de marcher droit tant le vent est fort. Les grains de sable et de poussière virevoltent partout, venant régulièrement se loger dans les yeux malgré mes lunettes de soleil utilisées comme protection de fortune. Les poubelles sont renversées. Les détritus roulent sur le sol. Pour retranscrire cette ambiance de ‘fin du monde’ et le mouvement des arbres giflés par le vent, je règle mon appareil photo entre 1/20e et 1/30e de seconde et prévois de durcir les noirs lors de la post-production.

De retour à l’hôtel, la fin de journée aurait pu être gâchée si je n’avais pas eu la bonne idée de prendre avec moi « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » (de Jonas Jonasson). Un bon roman, drôle, et qui vous tient en haleine jusqu’à la fin.

PHOTO 1

NAXOS

Naxos est la plus grande des îles des Cyclades. Elle est aussi beaucoup plus verte que Santorin et, à date, nettement moins touristique. C’est un véritable paradis pour les randonneurs qui auront plaisir à se balader dans les cultures en terrasse ou à gravir quelques collines pour admirer la vue depuis les petites églises blanches se trouvant à leurs sommets. Les villages sont nombreux, typiques, et on y croise souvent des p’tits vieux adorables qui vous font de grands sourires amicaux ou donnent des bonbons et des gâteaux aux enfants.

Si vous voyagez un jour à Naxos, ne passez pas à côté du restaurant DALAS (Traditional Tavern - Dimitris & Maria Manolas - Koronos 843 02 Naxos - Tel : (+30) 22 850 512 19). C’est, et de très loin, le meilleur que l’on ait fait de tout notre séjour dans les Cyclades. Les plats sont simples mais tous faits avec des produits du jardin ou des fermes du village, et parfaitement préparés. Un vrai régal. J’en garde encore un souvenir ému.

DIAPORAMA 2

PAROS (et ANTIPAROS)

Paros est la dernière île que nous ayons visitée. La végétation y est un peu moins luxuriante qu’à Naxos même si on y trouve également de très belles cultures en terrasse. La meilleure surprise de cette fin de voyage aura été le village de pêcheurs de Nassoua. L’ambiance y est paisible et les occasions de faire de belles photos nombreuses.

DIAPORAMA 3

 


Comments

Cyril Bezzina
Merci pour vos commentaires encourageants !
Et oui, j'ai toujours un petit faible pour les scènes de rue en noire en blanc avec presque toujours une présence humaine. Les îles grecques, avec leurs nombreux petits villages, se prêtent bien à ce type de photos.
Cyril
Marie(non-registered)
Magnifique! Merci pour cette belle escapade en noir et blanc... Santorini est magique!
barsamian Jean Bernard(non-registered)
Toujours d'aussi belle photos avec des ambiances captivantes et des humains toujours aussi fascinant.
Merci a la petite fille présente un peu partout pour donner une petite touche de vie a ces paysages reposant
continue.
jb
No comments posted.
Loading...

Archive
January February (2) March (2) April (1) May June (1) July August (1) September (1) October November December
January February March April May June July (1) August September October (1) November December
January February March April (1) May June July August September (1) October November December
January (1) February (1) March April May June July August September (1) October (1) November December (1)
January February March April May (1) June July August September (2) October November December
January February March April May (1) June July August (1) September October November (1) December
January February March April (1) May June (1) July August (1) September October November December
January (1) February March April May June July August September October November December
January February March April May June July August September October November December
January February March April May June July August September October November December