3 semaines au Sri Lanka avec le Fuji X-Pro 2

August 30, 2017  •  12 Comments

>>>>> Les photos sont à la fin de l'article / photos are at the end of the article <<<<<

 

Le Fuji X-Pro 2 est-il l'appareil photo idéal pour les voyages?

 

Quelques semaines avant de partir pour le Sri Lanka, j'ai investi dans un Fuji X-Pro 2. Je voulais retrouver le fun de mon ancien Fuji X100 (voir article "Nikon D610 vs Fuji X100"), disposer d'un appareil plus discret et plus léger que mon Nikon D610 (reflex plein format de chez Nikon), sans pour autant avoir à faire des concessions sur les performances.

Plutôt que de faire une analyse technique détaillée - il y a déjà plein de très bons articles sur le net pour cela - , je vous propose de vous partager une vue subjective, après 3 semaines de test terrain sur les routes du Sri Lanka, et de découvrir ensuite le résultat en photos.

 

J'AIME

 

·        Sa discrétion. Avec son côté "boite noire", sa compacité et son absence de logo côté face, le X-Pro 2 permet de se fondre dans le décors et de passer inaperçu. Par ailleurs, le bruit au déclenchement est très faible (et même nul lorsque l'on passe en mode "déclencheur électronique"): rien à voir avec le claquement dû à la levée du miroir des appareils reflex. Face à un X-Pro 2, les gens ne sentent pas agresser. Les visages se détendent. Les sourires deviennent plus naturels. Et le photographe ose sortir son appareil dans des situations où, avec un reflex Plein Format, il ne l'aurait même pas envisagé. En 3 semaines de voyage au Sri Lanka, rares sont les situations où je n'ai pas osé déclencher. Et pourtant, équipé uniquement d'un 23mm f1.4 (équivalent 35 mm en plein format) et d'un 35 mm f2 (équivalent 50 mm en plein format), j'ai très souvent pratiqué de la photo rapprochée.

 

·        Le viseur. Le X-Pro 2 possède un viseur hybride (visée électronique + visée optique). Même si j'utilise le viseur électronique 80% du temps, le fait de pouvoir choisir est un vrai plus car chacun des modes de visée offre des avantages uniques.
Le viseur électronique permet de visualiser avec exactitude le rendu final. On peut ainsi juger, avant même de prendre la photo, de la profondeur de champs, de l'exposition, du rendu des couleurs, … Comme pour les viseurs optiques des Réflex "haut de gamme", l'EVF (Electronic View Finder) du X-Pro 2 affiche 100% de l'image finale. C'est l'idéal lorsque l'on a besoin d'un cadrage précis (c’est-à-dire presque tout le temps en ce qui me concerne !).
L'OVF (Optical View Finder) est quant à lui un peu moins précis car le cadre de composition ne couvre que 92% de l'image finale (en d'autres termes, l'image finale à 100% est un peu plus large que dans le viseur) et surtout, il se déplace lorsque l'on presse le déclencheur à mi-parcours pour
  tenir compte de l'effet de parallaxe. Cela oblige, lorsque les sujets sont prêts (et donc que la parallaxe est plus forte), à cadrer en 2 temps. On perd alors un peu de temps, mais cela évite les erreurs grossières de cadrage dues à la parallaxe. Enfin, toujours à cause de l'effet de parallaxe, il y a, lorsque les objets sont prêts, un léger décalage entre le collimateur sélectionné et la zone réelle de mise au point. Heureusement, comme pour le X100T, les ingénieurs de Fuji ont pensé à offrir la possibilité d'ajouter une mini fenêtre en bas à droite de la visée optique du X-Pro 2 permettant d'avoir un grossissement de x2,5 ou x6 de la zone de mise au point réelle. Bien joué ! Pour autant, si l'OVF du X-Pro 2 comporte quelques inconvénients vs l'EVF, il a également de sérieux atouts;

§  C'est souvent plus agréable d'avoir l'impression d'observer une scène au travers d'une fenêtre (OVF) qu'au travers d'un écran TV (EVF).

§  L'OVF laisse voir au-delà du cadre, permettant ainsi d'anticiper ce qui va rentrer dans cadre et  de déclencher à "l'instant décisif" (comme le nommait le grand Henri Cartier Bresson). Au Sri Lanka, je m'en suis beaucoup servi pour photographier les marchés où il y avait une agitation permanente et des personnes qui entraient et/ou sortaient rapidement du cadre. Cela m'a également été utile lorsque je trouvais un décors qui m'intéressait mais qu'il me fallait ensuite attendre que le sujet intéressant rentre dans le cadre pour animer et compléter la composition.

§  Avec les appareils photos reflex, la visée devient noire une fraction de seconde lors du déclenchement, le temps que le miroir remonte. Il en est de même avec les EVF le temps que le rideau se ferme puis rouvre. Ce n'est pas le cas avec l'OVF du X-Pro 2 qui permet de n'avoir aucune interruption dans l'action et donc de rester concentrer sur l'évolution de son sujet.

Indépendamment des avantages de chaque type de visée, c'est tout simplement très "fun" de pouvoir varier les modes de prises de vues: OVF, EVF, MAP manuelle PIC (les parties nettes apparaissent en surbrillance), MAP manuelle télémétrique, … Pour autant, si j'avais le choix entre un X-Pro2 avec uniquement un EVF mais avec un agrandissement plus important de la visée (comme pour le X-T2), ou l'actuel viseur hybride du X-Pro 2, il serait assez probable que j'opte pour la 1ere option.


- L'ergonomie. Comme moi, vous visez de l'œil gauche? Le style "rangefinder" du X-Pro 2, avec son viseur à gauche (vs au centre pour les Réflex) va changer votre vie. Enfin un appareil photo où je ne me cogne pas le nez ou le front avec le pousse à chaque fois que je veux accéder à une molette ou un bouton au dos de l'appareil. Croyez-mois, ça peut paraitre un détail, mais c'est une vrai libération. Je vous invite à bien tester la prise en main en magasin avant tout achat. Au-delà des pures performances techniques , il est essentiel que vous soyez à l'aise avec votre appareil.
Le soleil tape fort au Sri Lanka. Très fort. Alors, même si l'EVF du X-Pro 2 est vraiment excellent et s'adapte à la luminosité ambiante, il arrive parfois d'être un peu gêné dans sa visée lorsque le soleil est sur votre gauche. Il suffit alors de protéger le viseur avec sa main gauche ou de passer en OVF.
Vous pouvez également tester une petite astuce personnelle consistant à collet votre pousse sur le côté gauche du X-Pro 2.

C'est moins efficace que d'utiliser toute sa main gauche mais cela permet de continuer à soutenir l'objectif avec l'index et même de continuer à avoir accès à la bague de diaphragme.

Vous visez de l'œil droit?

Du fait du viseur décentrée, vous pourrez viser avec votre œil droit tout en observant l'ensemble de la scène avec l'œil gauche. C'est notamment très utile pour les portraits car cela permet de conserver un contact visuel direct avec la personne. Bien que mon œil directeur soit le gauche, il m'arrive parfois, depuis que j'ai un X-Pro 2, de viser avec le droit pour les portraits de rue où je sens que mon sujet à tendance à se figer comme un bâton dès qu'il me voit "disparaître" derrière mon appareil.

Si vous visez de l'œil droit, l'astuce consistant à utiliser votre main gauche ou votre pouce gauche pour bloquer la lumière ne fonctionne plus vraiment. Mais ce n'est finalement pas très gênant puisque votre nez bloque la luminosité venant de la gauche, votre arcade sourcilière celle venant d'au-dessus, et tout le corps de l'appareil photo (vs la moitié pour les appareils reflex puisque le viseur est alors centré) celle venant de la droite.

Que vous visiez de l'œil droit ou gauche, le fait que tous les boutons et molettes de commande soient à droite est vraiment un plus. En positionnant votre main gauche sous l'objectif afin de soutenir tout l'appareil (cf. c'est la meilleure position pour une plus grande stabilité), vous pouvez accéder à l'intégralité des commandes tout en gardant l'œil au viseur. C'est tout simplement génial! On peut rester concentrer sur sa scène et gagner un temps précieux: beaucoup de mes photos du Sri Lanka prises sur le vif auraient été ratées sans cet accès direct et rapide à toutes les commandes.

La molette de réglage des ISO du X-Pro 2 a parfois été critiquée sur le net. Pour par ma part, je la trouve très utile car elle est facilement actionnable même lorsque l'on a l'œil au viseur. A l'inverse, sur mon Nikon D610, il fallait appuyer sur bouton en bas à gauche et actionner en même temps la molette en haut à droite… Avec le X-Pro 2, on peut par ailleurs vérifier son réglage ISO directement sur la molette, même quand l'appareil est éteint (ce qui n'était pas possible avec mon D610).

Le nouveau mini joystick du X-Pro 2 est vraiment très réussi. Il sert notamment à sélectionner le collimateur de mise au point. Il se manipule encore plus facilement et rapidement que la "pad" multidirectionnel du Nikon D610.
De manière générale, toutes les fonctions essentielles du X-Pro 2 sont facilement accessibles et ne nécessitent pas de passer par de multiples menus et sous menus.

 

·        L'autofocus. Est-ce que l'autofocus du Fuji X-Pro 2 est aussi performant que celui d'un réflex pro ou semi pro? Difficile à dire sans faire un test plus poussé. Mais je peux vous affirmer qu'il est vraiment rapide et surtout très précis. Je n'ai par ailleurs eu aucun problème de back ou front focus.
Avec ses nombreux "focus points", je peux faire la mise au point exactement où je veux. Cela m'a été extrêmement utile pour mes portraits de rue à pleine ouverture. Avant, avec mon Nikon D610 et son nombre de collimateurs beaucoup plus réduits et très centrés, je devais souvent verrouiller la mise au point en pressant sur le déclencheur à mi-course puis décentrer. Du coup, à f1.4 ou f1.8, si mon sujet bougeait ne serait-ce qu'un tout petit peu pendant la fraction de seconde où je recentrais, son œil se retrouvait hors focus. Avec le X-Pro 2, même à pleine ouverture, j'ai réussi près de 100% de mes mises au point pour les portraits et pouvais me concentrer sur l'échange avec le sujet et sur la capture de belles expressions.

 

·        La qualité des images. Venant du plein format, j'avais un peu d'appréhension à repasser à un capteur APS-C. Mais le rendu offert par le nouveau capteur Xtrans CMOS III du X-Pro 2 est vraiment superbe. La dynamique est bonne et la montée en ISO très bien gérée. A ouverture équivalent, on obtient par contre effectivement une profondeur de champs plus réduite qu'avec une capteur plein format. Avantage donc certain donc ici aux Pleins Formats notamment pour les portraits à pleine ouverture. C'est mon principal regret. Pour autant, les bokehs obtenus avec mon 23 f1.4 (~35 mm en plein format) et 35 f2 (~50 mm en plein format) sont vraiment très réussis. Par ailleurs, avec un bon piqué même à pleine ouverture, un autofocus très précis, et les 273 collimateurs, j'ai pu travailler sereinement à pleine ouverture à chaque fois que j'en ai eu besoin.

Ceux qui me suivent depuis longtemps où qui ont exploré mon site web (www.cyrilbezzina.com) savent que je suis un adepte du noir et blanc. Avec le X-Pro 2, j'ai réellement pris goût à la photo couleur. Autant le dire tout de suite, je suis fan des tonalités "Classic Chrome" de" Fuji. Je vais pouvoir passer beaucoup moins de temps en post- production sur Lightroom et Photoshop tout en obtenant un rendu beaucoup plus proche de ce que je recherchais pour mes photos de rue. Sans délaisser le noir & blanc qui reste et restera un moyen d'expression qui me correspond bien, mes portfolios devraient intégrer, à l'avenir, une plus grande part de photos en couleurs.

 

·        L'âme du X-Pro 2. Bon ok, là on risque de rentrer dans du super subjectif. Mais il faut reconnaitre que le X-Pro 2 un "truc" spécial, un "je ne sais quoi" difficile à décrire mais qui fait que l'on a un réel plaisir à l'utiliser et à l'emporter partout avec soi.

 

J'AIME MOINS

 

·        Le grossissement du viseur. Il est plus réduit (x0,59) que celui du X-T2 (x0,77) ou que celui du Nikon D610. Il est du coup par exemple un peu plus difficile de voir l'expression des gens dans les scènes de rue, lorsque l'on ne fait pas de gros plans. C'est probablement l'une des concessions à faire pour bénéficier du viseur hybride 'OVF + EVF) du X-Pro 2.

 

·        La profondeur de champs. Comme vu précédemment, les capteurs pleins formats ont l'avantage d'offrir une profondeur de champs plus réduite à ouverture équivalente.

 

·        L'absence de mode "tethered" permettant de connecter son appareil photo à son ordinateur et d'avoir les photos qui s'affichent directement en grand sur l'ordinateur (vs sur le dois de son écran d'appareil photo) au fur et à mesure des prises de vues. Ok, ça ne sert strictement à rien pour la photo de voyage telle que je la pratique, mais c'est par contre super utile, voir quasi indispensable en ce qui me concerne, pour le photo de studio. Et comme je ne voyage malheureusement pas toute l'année, je voudrais pouvoir utiliser mon X-Pro 2 également dans mon studio. C'est d'autant plus rageant que cette fonction "tethered" existe sur le X-T2. J'espère du coup que les ingénieurs de Fuji auront la bonne idée de l'intégrer lors d'une prochaine mise à jour du firmware du X-Pro 2.
 

·        La molette de correction de l'exposition. Elle se dérègle parfois toute seule en frottant sur les parois de mon sac de transport ou sur moi. Heureusement, avec la visée électronique, on se rend généralement vite compte de la surex ou de la sous ex, mais cela fait perdre quelques secondes parfois précieuses. L'idéal serait peut-être d'avoir un bouton pour verrouiller cette molette comme pour celles des ISO sur le X-T2? A intégrer au X-Pro 3?

 

·        Le système flash. Je n'ai pas encore trouvé de système de flash déporté ("off camera flash") permettant la synchro haute vitesse, le TTL, et qui soit compatible avec le Fuji X. Certains systèmes comme par exemple le Cactus, permettent apparemment la HSS (High Sync Speed) mais pas le TTL pourtant parfois bien utile dans les situations où on n'a pas le temps d'optimiser tous ces réglages en mode manuel. Bon, là encore, je n'ai pas l'habitude d'emporter des flashs en voyage mais je me servais parfois de Pocket Wizzard avec mon Nikon D610 lorsque j'étais en France.

 

·        La batterie. De manière générale, les batteries des "mirrorless camera" durent beaucoup moins longtemps que celle des Réflex. Le X-Pro 2 n'échappe malheureusement pas à la règle. Venant de l'argentique où il fallait changer de film toutes les 24 ou 36 poses, cela ne me dérange pas trop d'autant que les batteries du X-Pro 2 sont légères et compactes. Il faut par contre bien anticiper (et l'indicateur de batterie est bien utile pour cela) afin de ne pas être à court de batterie à un moment décisif. Si vous avez l'habitude de faire 2000 photos par jour, il va vous falloir un bon paquet de batteries de rechange. A prendre en compte dans votre budget.

 

ET AU FINAL, LE X-PRO 2 EST IL L'APPAREIL PHOTO IDEAL POUR LES VOYAGES?

 

Il est difficile de réponde à cette question tant les types de photos de voyages sont variés (paysages, portraits, photos de rue, …) et surtout tant les priorités de chacun sont différentes.

Pour ma part, c'est clairement le meilleur appareil photo pour les voyages que j'ai eu l'occasion de tester. Il s'adapte parfaitement à mon style de photo et va remplacer définitivement mon D610 dans mon sac de voyage. Je regretterai probablement un peu, pour mes portraits de rue, la très faible profondeur de champ du couple D610+50mm f1.4; mais c'est un compromis à faire pour gagner notamment en poids et en discrétion.

 

 

 

 LES PÊCHEURS (COLOMBO)

 

TRAIN DE COLOMBO A KANDY

 

SCENES DE VIE

 

A L'ECOLE

 

 

PORTRAITS DU SRI LANKA

 

 

 

ET UN PEU DE NOIR & BLANC POUR FINIR

 

 

 

 

 


Comments

Cyril Bezzina
@Jérôme Hubert
Bravo pour ton achat du X-Pro2. Je suis sûr que tu vas l'adorer , tant en terme de rendu des photos que de plaisir à l'utiliser !

Le mode tethered est effectivement désormais possible pour le Xpro2 sur Lightroom. Il faut par contre pour cela acheter le "FUJIFILM Tether Shooting Plug-in PRO". Je l'ai testé et ca marche plutôt bien (avec toutefois un temps de chargement sur Lightroom relativement long).
Je n'ai pas encore essayé avec Capture One, mais je serais très surpris que ca ne fonctionne pas.

Côté flash pour mes portraits en extérieur, j'ai opté pour le Godox AD200. La puissance est très honorable permettant l'utilisation de boîtes à lumière, pour taille à peine supérieure à celle d'un flash cobra pro. Profoto a récemment sorti ses B2: c'est le top pour mon type d'usage, mais c'est plus cher!
Jérôme Hubert(non-registered)
Tout nouveau possesseur du X-Pro2, j'ai trouvé ton article très intéressant.
Tes photos sont magnifiques, notamment tes portraits d'enfants et ceux en noir et blanc.
Pour le mode "tethered", je crois que c'est maintenant possible soit avec Lightroom ou capture one.
Pour le flash, j'ai aussi un Nissin mais le modèle DI700A.
Cyril Bezzina
Bonjour Fred P.,

Merci pour ton message.
J'ai effectivement entendu beaucoup de bien du Nissin i60a.
J'hésite encore entre 3 systèmes off camera flash pour mes photos outdoors: Nissin, Cactus et Godox. (Pour le studio, je travaille en Profoto). Je me déciderai en fin d'année en fonction des compatibilités avec le nouveau Firmware annoncé par Fuji.
Affaire à suivre !
Cyril
Fred P(non-registered)
Bonjour
Merci pour l’article, jolis photos.

Pour le flash déporté en TTL et HSS essaye le Nissin i60a + Nissin air 1.
Je l’ai depuis 2 semaines et c’est génial.
De plus, d’un point de vue ergonomie ce Nissin est le meilleur flash cobra que je n’ai jamais eu/vu. La qualité de fabrication est excellente. Conception japonaise.
Vérifie juste auprès de te revendeur que le Nissin Air 1 possède la dernière version de firmware pour le HSS (été 2017)
Je l’utilise avec mon X-Pro2 et X-70 et j’adore
Maurice(non-registered)
I'm impressed, the rendering is great. Of course so are the subjects. =)

Indeed the 56 is another league entirely (congrats!),
but i'm probably headed towards a 50mm equivalent first.
No comments posted.
Loading...

Archive
January February (2) March (2) April (1) May June (1) July August (1) September (1) October November December
January February March April May June July (1) August September October (1) November December
January February March April (1) May June July August September (1) October November December
January (1) February (1) March April May June July August September (1) October (1) November December (1)
January February March April May (1) June July August September (2) October November December
January February March April May (1) June July August (1) September October November (1) December
January February March April (1) May June (1) July August (1) September October November December
January (1) February March April May June July August September October November December
January February March April May June July August September October November December
January February March April May June July August September October November December